Design

Wireless sound

Projet de diplôme réalisé à l’écal de Lausanne en 2007. Le thème central est le son nomade, qui grâce aux nouvelles technologies permet d’être transporté sans fil, ouvrant ainsi une dimension inédite aux objets propageant du son comme les haut-parleurs. Profitant de cette nouvelle liberté, ces objets peuvent désormais utiliser des espaces nouveaux et inattendus. Ils proposent différentes solutions, en s’adaptant à leur environnement aussi bien au niveau formel qu’ergonomique.
Un de ces haut-parleurs exploite une des sources électriques les plus répandues dans nos maisons, la prise électrique. Il reprend les codes formels d’un transformateur standard, un objet naturel à cet endroit. Le second emploie les sources lumineuses, partageant la même connexion que les ampoules. Il peut ainsi profiter de la tridimensionnalité d’un espace. Le troisième haut-parleur s’approprie l’univers extérieur en tirant partie de l’énergie solaire. Pour s’acclimater à cet univers hostile, il tire avantage de matériaux totalement hermétiques et haute-résistance.
De plus, chacun de ces haut-parleurs a fait l’objet d’une étude sonore, en association avec un ingénieur de l’EPFL de Lausanne, spécialisé dans l’acoustique. Les amplificateurs ont été expérimentés pour répondre à des contraintes d’espace et de propagations spécifiques.